impermeable

Norme IP : principe et fonctionnement

Les appareils électroniques portent souvent l’inscription ‘’IP’’ suivit généralement d’un nombre à deux chiffres. Que représente cette mention et comment la comprendre ? Voici ce qu’il faut savoir sur la Norme IP.

Norme IP : définition et principe

Le sigle IP signifie en anglais ‘’Ingress protection’’ et il représente une norme standard établie par la Commission Électrotechnique Internationale. Sa première utilisation date de 1989 et depuis lors, elle accompagne la description des caractéristiques de tous les appareils électroniques.

L’inscription IP suivie de deux chiffres traduit le degré de protection d’un matériel contre des éventuelles intrusions pouvant l’endommager. C’est un renseignement qui permettra à l’utilisateur d’user de la vigilance nécessaire pour ne pas soumettre son appareil aux situations dommageables. Cette norme de protection distingue les intrusions d’origine solide et les intrusions d’origine liquide. Ainsi, le premier chiffre qui suit l’inscription IP est l’indice du degré de protection contre les corps solides. Le second représente quant à lui l’indice d’étanchéité contre les corps liquides.

La norme IP se note sous le format ‘’IP 26’’. L’inscription doit être lue chiffre par chiffre comme IP deux-six. Lorsque l’un des deux chiffres est substitué par la lettre ‘’X’’, cela signifie que cet appareil n’a besoin d’aucune protection contre cette catégorie d’intrusion.

Fonctionnement Norme IP : Corps solide

Le premier chiffre de l’indice de protection peut varier de 0 à 6. Chacun correspond à une signification standard selon les normes internationales et européennes. La signification de chaque chiffre est notée dans un tableau de code appelé tableau des normes IP.

Le chiffre 0 traduit par exemple que l’appareil ne possède aucune protection contre les corps solides. Les chiffres 1, 2, 3 et 4 signifient que l’appareil est protégé contre l’intrusion des corps solides de taille respectivement supérieure à 50 mm, 12 mm, 2,5 mm et 1 mm. Le chiffre 5 traduit une protection contre les poussières et le 6 représente une protection totale contre ces particules.

Fonctionnement Norme IP : Corps liquide

C’est le même mode de fonctionnement qu’avec les corps solides. La différence ici, les chiffres peuvent varier de 0 à 9. Le chiffre 0 indique que le matériel n’est pas protégé contre les corps liquides. Le dégrée d’étanchéité d’un appareil contre les gouttes d’eau parfaitement verticale est indexé par le chiffre 1. Les inscriptions 2 et 3 représentent une protection contre les gouttes d’eau dont la chute forme un angle allant respectivement à 15° et 60° avec la verticale.

De 4 à 6, l’appareil est protégé contre les jets d’eau venant de toutes les directions à des intensités croissantes. Si le deuxième chiffre de la norme IP est 7, l’appareil peut alors résister à une immersion de 1 m. Le chiffre 8 correspond à la résistance à une immersion de 1 m qui dure 30 minutes. Enfin, le chiffre 9 traduit aussi une protection contre l’immersion prolongée mais également contre le nettoyage à haute pression.

Retenez essentiellement que lorsque vous lisez les inscriptions de la norme IP sur un produit, il vous serait bénéfique de vous référer au tableau de correspondance pour mieux les interpréter. Cela vous permettra d’adopter les bonnes attitudes pour profiter durablement de votre matériel.